• China
  • Egypt
  • India
  • Iraq
  • Jordan
  • Pakistan
  • Poland
  • Portugal
  • Somalia
  • Sudan
  • Syria

Services et soutien residentiels

Les personnes peuvent présenter une demande afin de se prévaloir des diverses ressources résidentielles, notamment :

L’hébergement en foyer de groupe :

L’hébergement en foyer de groupe (ou vie de groupe) procure un soutien à un groupe de trois personnes ou plus qui partagent une résidence. Ces services tiennent compte des besoins de la personne qui participe au programme. Certains programmes visent à préparer les personnes à la vie autonome tandis que d’autres proposent un soutien plus élargi en fonction du comportement, des besoins médicaux, des troubles physiques ou sur le plan de la communication.

Le programme foyer-famille :

Les programmes foyer-famille permettent de placer une personne dans une famille d’accueil de sa communauté, ce qui permet à la personne de participer à la vie de la famille. Les programmes d’hébergement en famille hôte varient en fonction des soutiens offerts. Le fournisseur de services est présent durant la nuit, mais sans toutefois demeurer éveillé. Le participant doit avoir un emploi ou s’adonner à des activités régulières durant la journée pour participer au programme.

L’aide à la vie autonome :

Les programmes d’aide à la vie autonome aident les personnes qui ont leur propre appartement, mais qui ont besoin d’un soutien pour certaines activités pendant une période de quatre à six heures par semaine, échelonnées sur une ou deux visites. La personne doit avoir une grande autonomie pour assurer que ce programme leur convient.

Modèle d’hébergement sur mesure :

Le modèle d’hébergement sur mesure permet aux personnes d’établir leur propre plan de services résidentiels en fonction d’un partenariat entre la personne, son réseau de soutien et un fournisseur de services. Les rôles et paramètres de soutien sont clairement définis pour ce type d’initiative.

Paramètres de soutien :

Au moment de remplir la demande et de répondre au questionnaire sur l’Échelle d’intensité du soutien, nous allons nous assurer que le programme répond aux besoins de la personne. Notamment, si une personne souhaite participer à l’initiative d’aide à la vie autonome, mais qu’elle a besoin de soutien pour des activités de base du quotidien comme la préparation des repas, ce type de programme pourrait ne pas être adapté à ses besoins. Les options en foyer de groupe, en foyer-famille ou le modèle d’hébergement sur mesure répondraient davantage à ses besoins et seraient plus sécuritaires.

février 2018